Un tour en cuisine

Les fils à maman

par Miss Cuisine | le dimanche 14 octobre 2012 17:54 | Tests et essais de produits > Restaurants

J'ai eu l'occasion de venir un soir au restaurant "Les fils à maman" en tant que maman du mois. Vous vous doutez bien qu'il y a un rapport entre le nom du restaurant et ma venue, et vous vous doutez bien que par contre, pour mon bidon encore inexistant de femme enceinte de deux mois, ce n'est pas le cas.

Les fils à maman, c'est un restaurant à thème. Sauf que pour une fois, le thème, ce n'est pas la provenance géographique des recettes (Italie, Japon, Turc, Inde, ...) mais la provenance humaine des recettes. Une fois par mois, le premier mardi du mois plus exactement, une "maman" vient investir la petite cuisine au fond du restaurant (je suis d'ailleurs particulièrement impressionnée de la taille de la cuisine, et par le nombre de cuisiniers qui s'y trouvent au moment du service sans se marcher sur les pieds).

Je devais y venir en tant que blogueuse, j'avais préparé les recettes de 2 entrées, 2 plats, 1 dessert. Lilydine du blog Home Made Attitude devait venir ce soir là avec les recettes d'une entrée, un plat, un dessert.

Comment avons-nous appris l'existence de ce concept ? Et bien, j'avais été contactée par Kenza B. début juin, pour proposer aux blogueuses que je connaissais de venir au restaurant. J'ai alors envoyé des mails aux participant(e)s d'un tour en cuisine et Lilydine a répondu présente, d'autant plus qu'elle ne travaille pas très loin. C'est à ce moment là que j'ai tout de même regretté ne pas connaître les lieux d'habitations des participant(e)s à un tour en cuisine. Parce que proposer de venir dans un restaurant parisien à des personnes de Bordeaux, ou au fin fond de l'Auvergne, il y a peu de chances que ça les intéresse !

Parce que oui, le restaurant dans lequel je me suis rendu le 2 octobre 2012 était à Paris, plus exactement au 7bis du Geoffroy Marie dans le 9ème arrondissement. Sachez tout de même qu'il y a d'autres "fils à maman", dont un à Lyon, au 25 rue de l'arbre sec dans le 1er arrondissement.

Ma soirée ne s'est pas déroulée comme prévu, tout d'abord par Lilydine a eu un empêchement. Dommage, ça m'aurait fait très plaisir de la rencontrer, ce n'est pas tous les jours qu'on peut mettre un visage et une voix sur quelqu'un dont on voit régulièrement les recettes par écran interposé.

Ensuite, il y a cafouillage entre ce que m'avait expliqué Kenza et le programme concret.
Voici ce qui m'avait été exposé :
"10 à 15 jours avant, vous me proposez 3 entrées, 3 plats, 3 desserts : des recettes simples (nous sommes un restaurant de cuisine française gourmande): vous pouvez être 2 blogueuses ce soir là.
Nous validons avec le chef le menu.
1 semaine avant, vous envoyez le détail des recettes afin que le chef puisse s'occuper des commandes.
Lundi (la veille du soir en question), vous venez au restaurant pour montrer au chef votre façon de faire.
Le soir même, vous n'êtes pas en cuisine, le chef s'en occupe mais à la carte, ne sont proposés aux clients que le menu de la maman.
Le service commence vers 19h30, et se termine à 23h.
Vous pouvez proposer à vos amis, famille, de réserver une tablée puis vous vous installez avec eux.
L'idée étant de faire passer un moment convivial autour de bons petits plats. La formule marche depuis 2008, les gens passent un très bon moment."

Avec un petit changement en cours de route vu que dans le premier explicatif que j'avais reçu il était indiqué "vers 19h vous êtes en cuisine pour un petit moment puis le chef fait tout le reste (nous avons 60 couverts, ne vous inquiétez pas, on ne vous demandera pas de cuisiner pour tout le monde!)".

Dans les faits, il faut être plus disponible que ce que sous-entend cette explication.

  • Etape 1 : déterminer la date, ça c'est facile :)
  • Etape 2 : venir une première fois au restaurant rencontrer l'équipe (officiellement pour qu'on nous présente le restaurant, l'ambiance)
  • Etape 3 : le lundi, veille de la soirée, idéalement à partir de 15h30, venir en cuisine et faire 75% de la préparation du menu de la maman.
  • Etape 4 : le mardi de la soirée, je ne sais pas trop ce qu'est censée faire la maman dans le restaurant, mais en tout cas, elle vient dîner :)

La salle

Dans mon cas, ça s'est passé autrement. J'ai refusé l'étape 2 parce que je n'avais pas envie de rester 2 heures dans les transports en commun juste pour qu'on me présente l'ambiance. Sauf qu'en fait, dans les faits, ce n'était pas l'ambiance qu'on devait présenter mais un des responsables du restaurant aurait voulu concrètement m'expliquer comment vont se passer le lundi et le mardi. Finalement, ça aurait sans doute valu la peine que je vienne cette fois là, j'aurais mieux compris ce qu'on attendait de moi. Donc si vous demandez à être la maman du mois, surtout, ne zappez pas cette étape, elle est importante.

L'entrée

L'étape 3 ? J'ai zappé aussi. En fait, je n'ai su que très tardivement l'heure (16h30 dans nos échanges de mails) à laquelle j'étais attendue (et encore, en ayant discuté avec un des responsables sur place, l'idéal aurait été 15h30). Or je travaille actuellement sur Issy Les Moulineaux jusqu'à 18h, et je n'ai pas de véhicule. Là encore, il y a eu mauvaise compréhension. Dans la mesure où l'on m'avait dit que je devais montrer au chef comment faire les recettes, je m'étais dit que ce serait rapide. Et comme je serai arrivée tardivement et que les recettes que j'avais préparées étaient expliquées ET en photos ET en mots, je leur ai demandé s'il était vraiment nécessaire que je vienne. Du coup, ma venue a été annulée. Sauf qu'en fait, le plus gros du repas est préparé à ce moment là, et du coup, là encore, j'aurai préféré pouvoir y assister. Honnêtement, je pense que ça m'aurait agacé de faire autant de préparations, mais le début aurait été certainement très sympa. Messieurs-dames qui tenez les restaurants en question, pourriez-vous mettre la soirée des maman le lundi ? Ca permettrait de venir cuisiner le dimanche, je pense que ce serait beaucoup plus accessible (parce que sinon, il faut être en congés, ou poser son après-midi)

La salle

L'étape 4 ? Je suis arrivée directement après le boulot, et encore plus tardivement que je ne l'aurais cru. J'avais misé sur 30 à 45 minutes de transports en commun, mais en fait, je suis arrivée à 19h. On m'amène à la cuisine, et je vois que tout est déjà près. Et là, je déchante. J'étais restée (à tort, je l'avoue) sur le premier mail que j'avais reçu et son "vers 19h vous êtes en cuisine pour un petit moment". Là, clairement, j'ai été très déçue. Je me suis clairement demandée ce que je faisais là.

La salle
Heureusement, les gens du restaurant étaient extrêmement sympatiques (et super dynamiques, on sent, une fois qu'il y a du monde, qu'ils aiment leur métier), et le repas très bon.

Le bar
J'ai eu le plaisir de déjeuner en tête à tête avec mon chéri. A côté de nous, deux personnes qui étaient arrivées de bonne heure, ont dit, au moment de l'addition, que l'entrée qu'elles avaient pris était super bonne. C'était le velouté de potiron que j'ai appris au salon de la foire d'automne l'année dernière et franchement, même si je n'ai pas inventé la recette, j'étais super fière d'entendre que ça avait eu du succès.

Le menu

On m'avait dit que la maman était invitée, mais naturellement, à la fin de notre bon repas, j'ai demandé l'addition. Elle est arrivée accompagnée d'un gros bocal en verre rempli de bonbons (par les bonbons bas de gamme emballés individuellement tels qu'on en trouve parfois dans les restaurants, mais des vraies cochonneries pleines de sucre auxquelles il est extrêmement difficile de résister). Je prends un bonbon et regarde la note : 0€ ! Non seulement moi, mais mon chéri aussi a dîné gratuitement. Je me suis vraiment sentie toute petite. Ca ne s'est pas du tout passé comme ils avaient prévu et pour autant, ils ont été super gentils et généreux. Merci, franchement, merci.

Si je devais résumer ?
L'idée d'aller cuisiner pour de vrai dans un vrai restaurant vous est accessible (en France à Paris et à Lyon). Seule réserve, il faut avoir du temps (et dans mon cas, il me manque cruellement). A Paris, l'équipe est extra et le repas très bon.

Le menu du jour

0 commentaire(s)

Captcha

Le principe du site

Le site "Un tour en cuisine" a pour vocation de présenter aux internautes des recettes de cuisine venues de tous horizons. Deux thématiques sont abordées.

Une fois par jour, sur le blog, une recette de cuisine est présentée. Il s'agit d'une jolie recette qui comble autant les yeux que les estomacs. On peut alors parler d'art culinaire.

En parallèle du blog, des tours sont organisés pour favoriser le partage entre blogueurs et la découverte de nouveaux blogs culinaires. Ces tours favorisent la découverte de recettes de tous les jours, sans aucune obligation d'esthétique.

Zoom sur le blog

Le monde regorge de gens de talents.

Chaque jour, à 21h, la photo d'une recette d'un autre blog est publiée avec un lien vers l'article d'origine. Il s'agit de découvrir le travail de quelqu'un qui a concocté une recette originale et esthétique, une recette à réaliser en famille, sous l’oeil fasciné de vos enfants.

Cela peut être des plantes fabriquées à partir de bonbons, comme des animaux à partir de légumes. Le mot clé de ce site est d'étonner et de donner envie de suivre l'exemple de ces fabuleux cuisiniers dans la cuisine de Monsieur Madame Tout Le Monde.

Proposer votre recette !

Pour afficher votre recette sur le blog des belles idées, cliquer ici.

Partager J'aime cet article Les actualités d'un tour en cuisine